Voyager enceinte : conseils et astuces

Sauf avis médical contraire, si votre grossesse se passe bien, il n’est pas interdit de voyager enceinte ! Il faut simplement s’adapter.

Pour ma part, entre voyages à l’étranger (Canada à 1 mois dont je vous ai parlé ici, Amsterdam à 4,5 mois où vous retrouverez l’article par là, Rome à 5 mois) et weekends ou séjours en France (Aisne et Marne à 1,5 mois, Côte d’Opale à 2,5 mois, région parisienne à 3 mois, Strasbourg à 3,5 mois, Paris à 6 mois, Ardennes à 7 mois…), ma grossesse aura bien été chargée et je vais à travers cet article, vous donner quelques conseils et astuces pour voyager enceinte en toute sérénité.

Choisir une destination adaptée

Pour certaines destinations, il est parfois nécessaire de faire des vaccins. Or, certains vaccins peuvent présenter des contres-indications lorsque vous êtes enceinte. Demandez donc l’avis de votre médecin avant de partir.

D’autres destinations peuvent comporter des risques en terme d’hygiène et plus que jamais pendant votre grossesse, il faut faire attention à l’eau et à l’alimentation. Privilégiez donc des pays qui ne comportent aucun risque (et ils sont nombreux !). Si votre voyage était déjà prévu avant d’apprendre l’heureuse nouvelle, en fonction de la destination, parlez en à votre médecin, c’est lui qui sera le plus à même de trouver des solutions.

Les transports

La voiture : Au premier trismestre, la voiture sur de longs trajets me donnait quelques nausées. Rien d’insurmontable, je prenais juste le temps de faire des pauses régulières.

Au second trimestre, la voiture ne me posait pas de souci particulier.

C’est à partir du 7ème mois que faire des trajets de plus de 45 minutes me donnait quelques contractions. Le mot d’ordre étant de ne prendre aucun risque et de ne pas forcer, j’ai donc arrêté les long trajets à ce moment. De manière générale, les trajets de plus de 45 minutes sont déconseillés au troisième trimestre. Les deux premiers trimestres, prévoyez des pauses régulières car la position assise et les vibrations de la voiture ne sont pas des plus agréables lorsque l’on est enceinte.

L’avion : Sauf avis médical contraire, il est tout à fait possible de prendre l’avion enceinte. Je vous conseille de mettre des bas de contention car les jambes lourdes pendant la grossesse et la rétention d’eau sont monnaie courante. Les compagnies aérienne ne demandent pas de justificatif particulier sauf si vous êtes proche du terme (renseignez-vous en prenant vos billets). Le plus contraignant n’étant pas l’avion mais les files d’attentes dans les aéroports. Je vous conseille donc dès que possible de passer sur les files prioritaires 😉 La plupart des compagnies en ont et vous laisse passer volontiers (seul Ryanair m’a refusé le passage)

Le train : C’est le moyen de transport le plus adapté : peu de vibration et vous pouvez vous lever ou vous asseoir à votre guise.

Les transports en communs : La galanterie et le savoir vivre des autres passagers (la plupart du temps) rendent les transports en commun accessibles car souvent, vous pouvez vous asseoir. Cependant, nous sommes parfois confinées dans ce type de transport et ils ne sont pas forcément adaptés pour de longs trajets.

Le bateau : sur de courts trajets type ferry cela ne pose aucun souci. Les zodiacs ou encore voiliers qui secouent d’avantage sont à éviter.

Les hébergements

Louer des hébergements centraux : afin d’éviter de prendre trop de transports et de limiter la marche, vous pouvez louer des hébergements en hyper-centre A Rome par exemple, nous avions loué un Airbnb  en plein centre : à 10 minutes du Colisée et à 12 minutes de la fontaine de Trévi.

Avoir un couchage adapté : lorsque je suis partie au Canada, je ne savais pas encore que j’étais enceinte, c’est sur place que j’ai appris l’heureuse nouvelle. Je n’ai donc pas changé mon planning et nous avons dormi sous tentes. Les premières semaines, ce n’est pas dérangeant. Néanmoins, avec la transformation de votre corps, il se peut probablement que vous ayez quelques douleurs et avoir un bon matelas devient vite indispensable.

Adapter son programme

Adapter sa journée à sa grossesse et ralentir le rythme. Par exemple lorsque je suis partie à Rome à 5 mois, même si j’étais en forme, marcher toute une journée n’était pas possible, j’ai donc décidé d’organiser mes journées en deux temps. Je partais tôt le matin, me posais après une première visite dans un café puis attaquais une seconde. Ayant un logement central nous pouvions rentrer le midi et faire une bonne pause également. Cela me permettait de faire la journée en deux temps. L’après-midi, je repartais pour les visites et finissais par un bon petit restaurant le soir.

Rome à 5 mois

Certaines activités sont à éviter : même s’il est possible de faire du sport enceinte, vous ne pourrez pas faire du rafting, du parachute ou encore de la plongée sous-marine par exemple. C’est une question de bon sens 🙂 Ne vous inquiétez pas, il reste un tas d’activités !

Les moments pour voyager

Les deux premiers trimestres sont l’idéal.
Au premier trimestre particulièrement vous allez peut-être devoir faire face à quelques nausées mais cela ne vous empêchera pas de voyager. Et puis généralement, vos voyages sont déjà prévus à ce moment !
Au second trimestre, vous allez peut-être fatiguer un peu plus mais en y allant à votre rythme, le voyage est tout à fait possible 🙂
Je vous conseille tout de même d’éviter de programmer des voyages sur les dernières semaines.  Dans tous les cas, votre médecin, sage-femme ou gynécologue pourra vous aiguiller et vous conseiller si vous avez des doutes ou des questions.

Les avantages à voyager enceinte

Vous êtes VIP ! Evidemment les cultures différent mais si vous choisissez bien votre destination, la galanterie vous facilitera vos voyages.  Que ce soit à Amsterdam dans les transports en commun ou encore à Rome pour les visites et musées, j’ai toujours pu avoir une place assise et j’ai pu éviter les queues. En Italie, je pouvais passer en priorité partout. Il suffit juste de vous présenter à une personne de la sécurité qui vous laissera passer ou vous indiquera le chemin prévu à cet effet pour couper la file. Ce « privilège » m’a permis de ne pas me fatiguer dans les files et de pouvoir faire les visites et de profiter de Rome presque comme si je n’étais pas enceinte. Bref, si vous cherchez une destination pour voyager enceinte, Rome est parfaite !

Si vos envies culinaires sont aussi développées pendant votre grossesse, il y a un tas de destinations qui pourront vous régaler 🙂

Mis à part le Canada au premier mois, je n’ai fait que des voyages en Europe, mais il est tout à fait possible de faire des voyages longs courriers plus tard dans votre grossesse. Gwenaëlle, une amie qui tient un blog de voyage avait réalisé un article à ce sujet après être partie en Nouvelle-Zélande à 5 mois. Je vous invite à consulter son article ici 

Je finirai par vous dire que chaque grossesse est unique, les sensations peuvent être différentes d’une grossesse à une autre et d’un moment de votre grossesse à l’autre. Le plus important est d’écouter son corps et de ne pas forcer !

A très vite,

Elise

 

 

7

0

Laisser un commentaire